Un scoutisme ou des scoutismes ?

Scouts de France, d'Europe, Unitaire, religieux, laiques, oranges, marrons, vert, en culotte ou en jeans troué...
Vous êtes perdu dans la grande famille du scoutisme en France, c'est un peu normal...

 

 

On dit que la France compte plus de fromages différents que de jour dans l'année, mais ne serait-ce pas aussi vrai pour les mouvements scouts. La plupart des pays dans le mouvement ne compte qu'une seule association scoute.

Notre histoire et notre culture font que c'est loin d'être le cas en France.

 

Le scoutisme en France rassemble environ 150 000 personnes, réparties dans neuf grands mouvements. Six mouvements constituent la Fédération du scoutisme français, organisme reconnu par les instances internationales du scoutisme et du guidisme.

 

Créé en 1907 en Angleterre par Baden-Powell, le scoutisme apparaît en France quatre ans plus tard et se développe rapidement au sein de mouvements non-mixtes, identifiés par leur attache religieuse : protestants, laïcs, puis catholiques, juifs et musulmans, et tout récemment, bouddhistes.

Après guerre, le scoutisme connaît son apogée jusqu'aux années 1960, où les transformations sociales des Trente Glorieuses remettent en cause sa place dans la société. Pour y répondre, les mouvements historiques se réforment, causant l'apparition de nouveaux mouvements réfractaires à ces évolutions.

 

Aux côtés des neuf mouvements agréés par le ministère de la jeunesse et des sports, nombre déjà important, il existe une multitude de petites associations.

 

Les explications de ce morcellement du paysage associatif sont multiples : elles tiennent à la fois à des raisons historiques mais aussi à des différences portant sur la mixité, la religion, la méthode éducative et, plus globalement, sur la vision du scoutisme et du monde.

 

Cependant, la méthode fondamental reste la même quelque soit le mouvement. Le scoutisme est unique, mais la manière de le vivre peut varier.
 

A chacun de trouver l'association qui lui correspond le mieux.

 

Les autres mouvements catholiques :

La conférence Française de Scoutisme 

La conférence française de scoutisme (35 000 membres) = Eclaireurs Neutres de France + Guides & Scout d'Europe + Fédération des Eclaireurs et Eclaireuses

 

Les origines des Guides & Scout d'Europe (1963) se fondent dans celle d'un mouvement européen, héritée des Europa scouts autrichiens, et celle d'un mouvement catholique conservateur.

Les Scouts Unitaires

Les scouts unitaires de France (26 000 membres)= SUF

 

Les SUF naissent en 1971 d'une scission avec les Scouts de France (SdF), le mouvement de scoutisme catholique masculin historique, fondé en 1920 Par le Père Jacques Sevin.

 

Au début des années 60, les Scouts de France lancent une grande réflexion pédagogique sur la branche éclaireur (12-17 ans). Cette réflexion débouche en 1964 sur la scission en deux unités de cette branche (les rangers de 12 à 14 ans et les pionniers de 14 à 17 ans).

 

Le terme de « scoutisme unitaire » apparaît pour désigner l'ancienne pédagogie, où il n'existe qu'une unité au lieu des deux créées par la réforme. Jusqu'au début des années 1970, les deux pédagogies sont pratiquées en parallèle dans le mouvement. En 1971, la pédagogie réformée est imposée à l'ensemble des unités. En réaction, une vingtaine de groupes quittent les SdF et créent les Scouts unitaires de France pour continuer à la pratiquer.

 
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
La joie d'etre ensemble montre l'esprit d'équipe.
Mentions Légales

Appel

Email

Plan d'accès